Consultation de 2018: mise au point du Rassemblement-LR

Plusieurs déclarations ont récemment été émises au sujet de l’inscription automatique sur les listes électorales de la Nouvelle-Calédonie.

Dans ce contexte, notre mouvement souhaite opérer une mise au point claire:

– Il est inenvisageable d’inscrire les natifs de la Nouvelle-Calédonie sur la seule liste électorale générale du territoire car cela aurait comme conséquence que les personnes de statut civil coutumier soient inscrites d’office sur la liste du référendum de 2018 alors que les natifs non Kanak devraient, quant à eux, effectuer des démarches et déposer un dossier pour espérer l’être.

– Si une inscription automatique devait être effective, elle devrait concerner tous les natifs de la NC sur la liste du référendum de 2018. Des pistes juridiques existent en la matière.
Au sein de la plateforme non indépendantiste que nous avons mise en place en juin dernier, cette position est d’ailleurs partagée par les autres mouvements politiques puisque Philippe DUNOYER et Gaël YANNO se déplacent cette semaine à Paris afin de défendre cette orientation commune.

– Nous avons interrogé le Haut-commissaire sur les garanties apportées par l’Etat afin que chaque Calédonien où qu’il se situe sur le territoire et quelle que soit son origine puisse s’exprimer librement et sans contrainte lors de ce vote déterminant. Nos questions portent notamment sur les conditions de délivrance des procurations et sur l’implantation des bureaux de vote.

– Nous sollicitons aussi la possibilité que des assesseurs non indépendantistes puissent être présents dans chacun des bureaux de vote lors de ce scrutin.

Nous vous tiendrons régulièrement informés de l’évolution de ce dossier qui doit être traité lors du prochain comité des signataires.

Virginie RUFFENACH
Secrétaire générale
Rassemblement-les Républicains