Le Rassemblement : 40 ans de dialogue au service d’une Nouvelle-Calédonie dans la France.

Nous souhaitons répondre à la mise en cause du Rassemblement-les Républicains par Philippe Gomès dans le cadre de l’émission Politique direct(e) sur NC1ère. Ce dernier a affirmé que notre mouvement ” boycotte une instance majeure ” en quittant le ” G10 ” et que ” le boycott du dialogue n’est pas une bonne chose “.

Le Rassemblement-les Républicains a quitté le G10 car ce groupe ne travaille pas à la préparation d’une solution d’une Nouvelle-Calédonie dans la France. Le Rassemblement n’y a donc pas sa place.

La consultation binaire ” pour ” ou ” contre ” l’indépendance qui se présente à nous, ne justifie aucune discussion à l’insu des Calédoniens.

Nous avons fermement refusé l’exposé des motifs accompagnant la délibération fixant la date de la consultation, ce texte étant pour nous inacceptable.

Thierry SANTA et les élus du Rassemblement-les Républicains ont décidé de déposer, cette semaine, sur le bureau du congrès un projet de délibération fixant la date du référendum au 4 novembre et un exposé des motifs excluant toute considération partisane.

Enfin, le Rassemblement-les Républicains n’a aucune leçon à recevoir en matière de dialogue. Le Rassemblement : c’est 40 ans d’un dialogue clair avec les indépendantistes au service d’une Nouvelle-Calédonie dans la France.