Le Rassemblement apporte des améliorations au plan contre la délinquance

Le plan territorial de sécurité et de prévention de la délinquance a été voté au congrès. Il propose de décliner 138 actions sur les cinq prochaines années.
Le projet présenté au vote n’était pas parfait, mais au regard de la montée insupportable de l’insécurité que subissent les calédoniens, le Rassemblement-LR a choisi de le voter en apportant cependant 3 amendements importants :
– la possibilité pour l’Etat de réglementer la circulation des mineurs de moins de 15 ans non accompagnés par un responsable légal entre 22h et 5h du matin (“couvre-feu”)
– la mise en place d’une structure éducative contenante de réinsertion des mineurs délinquants récidivistes dès 2019.
– la réglementation des nakamals dans un délai de 6 mois.
Ces amendements ont été approuvés. Ils répondent aux attentes légitimes des Calédoniens en matière de sécurité.