Nous voulons une Calédonie Française !

C’est par ces mots que Bruno Retailleau, président du groupe les Républicains au Sénat, après avoir demandé une question au référendum sans ambiguïté et claire, a conclu sa déclaration de vote en faveur du projet de loi organique relative à la consultation référendaire. Le texte a été adopté à la majorité de 344 contre 2.

Le texte introduit :
– l’inscription automatique sur la liste du référendum de toutes les personnes nées en NC et qui ont trois de résidence sur le territoire ainsi que des personnes de statut civil coutumier.
– la délivrance plus stricte des procurations, avec la nécessité de produire un justificatif en cas d’impossibilité de voter.
– la mise en place de bureaux délocalisés à Nouméa pour les personnes des îles Loyauté, de l’île des pins et de Belep pour permettre un vote personnel et non par procurations de ces personnes.