Philippe Michel a la mémoire courte

Suite à la condamnation de l’entreprise VALE NC au titre des atteintes à l’environnement survenues en 2011 et 2014, le président de la province Sud, M. Philippe Michel, a déclaré dans un communiqué du 13 février que « Concernant les atteintes à la forêt de chênes gommes, constatées durant la mandature 2009/2014, l’exécutif de l’époque n’avait pas jugé opportun d’engager des poursuites à l’encontre de l’industriel ».

Le Rassemblement-les Républicains tient à rappeler que M. Philippe MICHEL, deuxième vice-président de l’assemblée de la province Sud, lors de la précédente mandature, avait reçu le 18 mai 2009 par arrêté n°10499-2009/DJA, une délégation permanente de signature de tous actes, arrêtés, décisions dans le secteur de l’environnement notamment.

Il revenait donc à M. Philippe MICHEL de saisir le service juridique de la province sud et d’informer l’exécutif provincial afin de lancer une procédure contre l’industriel.

L’environnement n’est pas un jeu de posture, c’est un engagement dans la durée et dans la cohérence d’une action politique; en campagne électorale comme en situation de responsabilité.

Illustration : arrêté n°10499-2009/DJA du 18 mai 2009