Un faux comité des signataires

Par le courrier transmis ce jour au Haut-commissaire , Pierre FROGIER, Bernard DELADRIÈRE et Thierry SANTA annoncent ne pas se rendre à la réunion dite « en format comité des signataires » ce jeudi 23 août :

– Cette réunion dont l’ordre du jour est le bilan de l’Accord de Nouméa n’est qu’un « rattrapage » du groupe de dialogue dont nous avons quitté la table. Ne parvenant pas, dans le cadre de ce groupe, à obtenir nos signatures pour un bilan contestable et que nous ne partageons pas, certains responsables politiques, avec la complicité de l’État, tentent par tous les moyens de faire valider ces documents.

– Il ne s’agit en rien d’un comité des signataires, ni le Premier ministre, ni un de ses représentants n’y participent.

– Il n’est pas question pour nous de signer quelques documents que ce soit, en catimini, qui seraient de nature à démobiliser les électeurs vis à vis de la consultation du 4 novembre. Ce vote fondamental pour notre avenir doit permettre l’affirmation d’un message clair et sans ambiguïté, au travers d’un « NON» massif à l’indépendance.